Publication

Déclaration de la Coalition pour les droits égaux (ERC) sur le coronavirus (la COVID-19) et les droits humains des personnes LGBTI

15 mai 2020

Les soussignés, membres de la Coalition pour les droits égaux (ERC), appellent tous les gouvernements à limiter les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les personnes identifiées en fonction de leur orientation sexuelle, de leur identité ou expression de genre, ou de leurs caractéristiques sexuelles réelles ou perçues.

La pandémie de coronavirus (COVID-19) en cours nous touche dans l’ensemble des régions et représente une menace sans précédent pour la santé publique, les conditions socio-économiques et les moyens de subsistance de nombreuses personnes. Bien que le virus semble frapper sans discrimination, sa propagation et ses conséquences, ainsi que les mesures déployées afin de combattre la pandémie, touchent différemment certains groupes en fonction des iniquités et des mécanismes d’exclusion présents au sein des sociétés et des structures de pouvoir, rendant les personnes les plus marginalisés encore plus vulnérables. Les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles et intersexuées (LGBTI) figurent parmi les personnes les plus marginalisées et exclues en raison de la stigmatisation, de la discrimination, de la criminalisation et de la violence historiques et actuelles à leur égard. Elles sont, et continueront d’être, l’un des groupes les plus à risque dans le cadre de cette crise.

Les personnes LGBTI sont souvent victimes de discrimination et de stigmatisation dans les milieux de soins de santé. Par conséquent, elles peuvent décider de retarder le recours aux soins médicaux en demeurant dans un état de santé précaire. La discrimination peut avoir un impact sur l’accès aux médicaments, aux traitements hormonaux, aux soins d’affirmation de genre et aux soins en lien à d’autres maladies chroniques préexistantes, ce qui peut rendre les personnes LGBTI particulièrement à risque d’éprouver de sérieuses complications ou de mourir à cause de la COVID-19. De nombreuses personnes LGBTI n’ont pas de soutien familial ou communautaire et éprouvent des niveaux élevés de violence et de pauvreté ainsi que des taux accrus d’itinérance et de chômage. Les mesures de confinement peuvent également engendrer une augmentation du taux de violence domestique fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Les mesures gouvernementales de lutte contre la pandémie doivent être légales et devraient être proportionnées, nécessaires, ainsi que temporaires. Elles devraient également tenir compte de l’impact disproportionné de la pandémie sur des populations spécifiques ou des groupes marginalisés. Ces mesures doivent être conformes aux Principes de Siracusa de 1984 sur les conditions permettant aux gouvernements de restreindre les droits humains lors d’une urgence de santé publique. Cette crise ne doit pas servir de justification afin d’imposer de nouvelles contraintes aux personnes LGBTI ou de faire d’elles des boucs émissaires.

Les membres soussignés de l’ERC appellent tous les gouvernements à s’assurer que leurs mesures de lutte contre la pandémie de COVID-19 tiennent compte de l’impact spécifique de cette dernière sur les personnes LGBTI. Ils invitent également l’ensemble des gouvernements à s’assurer que toutes les politiques en lien à la pandémie, y compris l’accès aux soins de santé, aux renseignements, au logement et au soutien financier et économique, tiennent compte les besoins des personnes LGBTI de manière proactive et non discriminatoire, et ce, conformément à la déclaration du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. Les membres appellent également les gouvernements donateurs à s’assurer que les efforts et les fonds d’aide humanitaire puissent répondre aux besoins spécifiques des communautés marginalisées telles que les personnes LGBTI en impliquant les organisations communautaires dans leur réponse et la mise en œuvre de cette dernière.

Co-signataires :

L’Albanie, l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Cabo Verde, le Canada, le Chili, Chypre, le Costa Rica, le Danemark, l’Équateur, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Islande, Israël, l’Italie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, le Mexique, le Monténégro, la Macédoine du Nord, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Serbie, la Slovénie, la Suède, la Suisse et l’Uruguay.

Category Pronunciamiento, All, Russian Federation, Switzerland, Ukraine, United Kingdom, United States, Uruguay, espagnol, français, Inglés, 2020

Download pronunciamiento

Share On: